Follow

Analyse 1/? : reportage sur les violences policières en France 

Je vais donc passer un peu au crible ce reportage de Envoyé Spécial, qui parle des violences policières contre le mouvement des Gilets Jaunes, en France.

Je mettrai le time code de chaque séquence que je souhaite commenter, avec parfois quelques screenshots pour mieux montrer certaines choses.

[ CW violences / blessures / mutilations / armes policières, dans tous le thread et tout le reportage ]

youtu.be/UF8bJmoNc1o

Analyse 2/? : reportage sur les violences policières en France 

Ce que je vais faire :
- Commenter certaines images
- Commenter certains témoignages
- Corriger certaines informations
- Apporter du complément d'informations

Je ne jugerai pas des prises de positions des personnes qui témoignent, ou en tout cas je ne nierai pas leur ressenti.

Par ailleurs : je ne relèverai pas systématiquement chaque erreur répété, donc à vous de suivre les corrections x')

Analyse 3/? : reportage sur les violences policières en France 

Le reportage commence directement avec le témoignage d'un homme mutilé à la mâchoire par un tir de LBD40. Pas de Flashball. C'est bien un tir de LBD40.

1. Flashball Superpro (pas utilisé par la Police)
2. Flashball Civil (pas utilisé par la Police)
3. LBD40, utilisé massivement par la Police, plus puissant que les deux précédents

Dans le reportage, chaque mention de Flashall parle en fait de LBD40

Analyse 4/? : reportage sur les violences policières en France 

Le Flashball est une marque désignant une arme qui n'est plus utilisée. Par Flashball on désigne un très large panel d'armes "non létales" tirant des balles de caoutchouc, mais justement, c'est un panel trop large.

Le LBD40 est apparu en 2007, après que la Police ait trouvé le Flashball peu efficace quoique intéressant.
Le LBD40 est précis, puissant (portée efficace entre 20, 30, 40 mètres).

Bref

Analyse 5/? : reportage sur les violences policières en France 

1:46

Une correction qui vaudra pour tout le long du reportage :

Les CRS sont un groupe de la Police Nationale, spécialisé dans le maintien de l'ordre. Mais un policier en armure, casqué et surarmé n'est pas forcément un CRS. Lors des manifs, on a aussi les CDI, les CSI, les BAC, la DAR, et les GM. Ces derniers, les Gendarmes Mobiles sont militaires, et non policiers.

Analyse 6/? : reportage sur les violences policières en France 

2:18

Voilà. Le souci, c'est que hormis les GM, les forces de l'ordre ne sont pas des militaires. Et quand bien même. Dans la pratique, les forces de l'ordre dispersent la foule émeutière. Ou la foule dangereuse selon la hiérarchie. Par conséquent, pacifique ou non, c'est même tarif...

Analyse 7/? : reportage sur les violences policières en France 

3:28 : youtu.be/UF8bJmoNc1o?t=208

On voit ici des CRS (des vrais CRS) interpeller assez violemment une personne. Derrière, deux grenades GLI F4 explosent.

3:33 : un tir de grenade au lance-grenade Cougar, par un gendarme mobile

3:40 : "Blessures hors du commun pour des manifs". Hum pardon mais en 2016 les manifs contre la Loi Travail ont vu un certain nombre d'yeux crevés hein.

Bref

Analyse 8/? : reportage sur les violences policières en France 

4:10

Un groupe d'une vingtaine de policiers en civil. Il s'agit de la BAC, ou de la DAR. La DAR (Détachement d'Action Rapide) est un mix d'agents de la BAC, de la BRI, des ERIS, etc. (je vous laisse chercher ce que ces acronymes signifient)

On voit une rafale de tirs au LBD40. Pas Flashball. LBD40.

Analyse 9/? : reportage sur les violences policières en France 

4:14

Des détonations : ce sont des explosions de grenades de désencerclement. Des petites grenades envoyant 18 petit plots de caoutchouc dans tous les sens sur un rayon de 10 à 20 mètres. Cela peut crever des yeux, et cela laisse des contusions importantes. Elles sont censées être jetées au sol, et uniquement en cas de situation d'encerclement des forces de l'ordre. En gros, sur cette séquence c'est pas justifié.

Analyse 10/? : reportage sur les violences policières en France 

4:20

Les VBRG (Véhicules Blindés à Roues de la Gendarmerie). On les voit régulièrement dans tout le reportage.

les GM ont employés ces blindés à la ZAD de NDDL, et en outremer, c'était là la première fois qu'ils étaient déployés en métropole dans le cadre de manifs. Le VBRG peut enfoncer une barricade avec sa lame avant, et dispose d'une petite tourelle armée d'un lance-grenade de 56mm (comme le Cougar).

Analyse 11/? : reportage sur les violences policières en France 

4:34

Des GM et leurs véhicules. Comme ça vous savez maintenant comment les reconnaitre. Véhicules et casques bleu sombre.

Analyse 12/? : reportage sur les violences policières en France 

5:03

Un groupe de la BAC ou de la DAR.

5:05

"Des groupes de CRS mobiles". Nan. CRS, ou Gendarmes Mobiles. Mais pas 'CRS mobiles'. D'autant que la charge que l'on voit ici est menée par un groupe de CSI (Compagnie de Sécurisation et d'Intervention), avec un renfort de brigade cynophile (flics avec chiens). Des grenades de désencerclement sont lancées, et on entend des tirs de LBD40.

Analyse 13/? : reportage sur les violences policières en France 

5:25

Un séquence connue.
Ce tir de LBD40 en plein ventre est totalement injustifié.
avec un tel tir, à une distance aussi courte, les organes internes peuvent être touchés. De tels tirs ont menés à des hémorragies internes, des rupture de la rate, des côtes brisées, des poumons perforés.

Analyse 14/? : reportage sur les violences policières en France 

"On va tirer dans le tas ! Cassez-vous !"

... le professionnalisme policier sans doute.

Analyse 15/? : reportage sur les violences policières en France 

6:06

Un manifestant, à l'attention de la personne blessée au bras par un tir de LBD40 : "Essayez de trouver les mecs avec les croix rouges"

Il fait allusion aux Street Medics. Des manifestant-es qui durant les manifs sont équipé-es de matériels de soin afin de venir en aide aux personnes blessé-es, en état de choc etc.
(Note perso : je suis Street Medic.)

Analyse 16/? : reportage sur les violences policières en France 

6:19

Une ligne de CRS, recevant des projectiles dont une torche bengale (c'est très chaud)

On entend une détonation : c'est une grenade GLI F4, lancée en riposte par les CRS.

Analyse 17/? : reportage sur les violences policières en France 

6:25

Un CRS armé du lanceur multicoup Penn Arms.
Le Penn Arms tire des grenades lacrymogènes de 40mm, ou des munitions de LBD40. Son chargeur d'une capacité de 6 coups peut être vidé en 4 secondes. Redoutable.

On notera le CRS avec dans son dos un petit sac carré rouge. C'est un sac contenant une couverture antifeu.

Analyse 18/? : reportage sur les violences policières en France 

6:43

"Grenade assourdissante GLI F4"

GLI pour Grenade Lacrymogène Instantanée. Elle contient 25gr de TNT, 10gr de poudre de gaz CS (lacrymo). Son explosion développe 160 décibels à 5 mètres, et créé une onde de choc, à l'effet incapacitant, et assourdissant. elle envoie également des éclats de métal et de plastique.
Elle peut arracher des membres. Et elle l'a fait. ( ZAD de la Bure, ZAD de NDDL, la Réunion, manifs GJ, etc)

Analyse 19/? : reportage sur les violences policières en France 

7:18

BAC : Brigade Anti-criminalité
On note ici leurs rafales de tirs au LBD40. Ils ne prennent même pas le temps de viser, ils font du tir au jugé en plein dans la foule.
C'est entre illégal et irresponsable. Voire criminel.

"De nombreux blessés parmi les manifestants, et pas seulement chez les plus radicaux"
Ben en même temps avec tous ces tirs au jugé, et ces lancé de GLI F4 et de grenades de désencerclement..c'est pas étonnant

Analyse 20/? : reportage sur les violences policières en France 

8:07

Le manifestant montre à la caméra une balle de LBD40. C'est un projectile mi-plastique mi-caoutchouc. Avant d'être tirée, elle est clipsée dans une douille de plastique noir.
Il est à noter que cette munition produite par SAE Alsetex est 'trop dure' pour le lanceur LBD40. A l'origine les munitions étaient produites par CTS, avaient plus de caoutchouc, et avaient une douille blanche.

Show newer

Last Boost : je repartage car je pense que c'est important, et puis bah j'ai quand-même mis 4h à faire ce thread.

Analyse 8/? : reportage sur les violences policières en France 

@Mathild_anar_cka_nae
Bonjour,
Je vous remercie de vous préoccuper de cette cause. Si vous avez besoin d'information sur le sujet je peux probablement vous aider.

Je suis nouveau sur Mastodon, je comprends pas encore très bien son fonctionnement.

Bien cordialement

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.