Un libriste : « Dis donc, il y a un gros problème de sexisme, d’homophobie, de transphobie et de racisme chez nous. Regardez ici, ici et là. » *indique des sources*

Les autres libristes : « Mais non, mais pas du tout ! C’est juste un groupe toxique, tu ne peux pas mettre tout le monde dans le même panier. Il n’y a aucun lien logique entre le logiciel libre et ce genre de choses. D’ailleurs, c’est sans doute la même chose dans les autres milieux très masculins. »

Bien sûr que ce n’est pas *tous* les libristes. Mais si vous vous contentez de dire « Ces gens-là ne sont pas nous, ce n’est pas notre problème. », qui va s’en occuper alors ?

Plutôt que de tenir ce genre de discours, allez donc lire « Sexisme chez les geeks » de Mar Lard qui montre bien comment ce genre de raisonnement n’a d’autre conséquence que de permettre au sexisme (ou au racisme) de continuer à exister.

cafaitgenre.org/2013/03/16/sex

Follow

@DarckCrystale I totally forgot about the first one. It is amazing.

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.