mh update, posi, neg 

Vous m'avez pas beaucoup vue ces derniers temps, en cause une situation plutôt merdique au niveau de ma santé mentale.

Les crises récurrentes de dépression, courtes mais épuisantes, pour moi comme pour mes proches, s'enchainent sans répit toutes les semaines depuis une quinzaine d'années. Ça m'use, le corps, l'espoir, ça use mes proches aussi, je les comprends.

mh update, posi, neg 

J'ai passé la majeure partie de l'année dernière à essayer de me faire diag' sans réel succès. Je pensais à un trouble bipolaire, mais visiblement il manque une manie ou une hypomanie franche.

Donc mon "diag" actuel, c'est troubles de l'humeur, ça va pas plus loin.

J'ai testé trois régulateurs d'humeur l'année dernière (Abilify, Olanzapine, Lithium).

Le premier m'a laissé dans un état d'excitation permanente. Je ne dormais plus. Je ne pouvais pas rester immobile.

Show thread

mh update, posi, neg 

Le deuxième a fait passer les crises, mais j'étais dans un état constant de déprime et de mal être latent.

Le troisième à abimé ma thyroïde, sans effet visible sur mes crises.

Hier j'ai démarré les antidépresseurs (Seroplex), et je serai sous anxiolytiques les premières semaines parce que les AD peuvent aggraver les angoisses au début 🙃

Show thread

mh update, posi, neg 

Le bon côté c'est que j'ai pu en parler à mes proches, que je suis pas seule. Mes collègues sont au courant et ils me soutiennent.

Les conditions sont pas trop merdiques pour moi, j'ai un suivi médical d'une qualité correcte je dirai (même si ma psychiatre m'a dit hier que j'avais pas l'air très épanouie dans ma transition, comme si je transitionnais pour ça meuf…)

Show thread
Follow

mh update, posi, neg 

Donc voilà, wait and see. Que les AD fassent effet, que j'aie pas (trop ?) d'effets secondaires. Que je fasse pas un virage maniaque, parce que ça reste une petite possibilité.

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.