Follow

Lors de la création de produit numérique (je ne connais pas le reste, mais j'ai l'intuition que mon avis est le même), je suis plutôt hostile à l'utilisation de "personas"

Mon raisonnement est le suivant :
Si j'ai des vrai.e.s utilisateur.rice.s, je peux aller leur poser les questions directement

Si je n'ai pas de vrai.e.s utilisateur.rice.s prêt.e.s à répondre, tout développement est une perte de temps

Si j'ai des vrai.e.s utilisateur.rice.s, pourquoi perdre mon temps à en créer des faux ?

@davidbruant Tes personas doivent être basés sur des vraies personnes, que tu auras rencontrées et à qui tu auras posé pleins de questions et passé tu temps.
D'après mon expérience, avec une dizaine de rencontres (à chaque fois 1h minimum, avec un guide d'entretien) tu peux produire entre deux et cinq personnas (en fonction des types de produits numériques, complexité, profils d'utilisateurs variés, etc) qui rassembleront tous les besoins que tu as rencontré.

@davidbruant
Si tes personas ne sont basés que sur ce que tu penses, ça ne sert à rien d'en faire :)
Et attention si tu fais tester tes prototypes toujours aux mêmes personnes, ils finissent par connaître tes problématiques, et ça biaise les tests.

@davidbruant Et pour répondre à ta question "Si j'ai des vrai.e.s utilisateur.rice.s, pourquoi perdre mon temps à en créer des faux ?", bah… ça dépends.
Si tu fais un produit spécialisé pour 20 personnes identifiées, ce n'est pas pareil que si tu fais un produit pour le grand public ; si tu as déjà des utilisateurs ou si tu fais la v1… :)

@gub
> Tes personas...

Je viens d'expliquer pourquoi je n'utilise pas les personas et ce que je fais à la place (discussion et feedback régulier avec les vrai.e.s utilisateur.rice.s)

comment créer correctement des personas ne m'intéresse pas (et je savais déjà ce que tu as écris)

@davidbruant
Bah c'est sympa, tu poses une question, j'essaie de répondre et d'aider, éventuellement d'échanger des points de vue, et je me prends une fin de non recevoir ?
Ça donne envie d'aider.
Plaisir d'offrir, joie d'aller se faire foutre.
La prochaine fois, précise ["Je dis ça et votre avis je m'en cogne"], je passerai mon chemin.

@davidbruant hello, si tu as des dizaines de milliers d'utilisateurs, tu ne pourras pas prendre en compte leurs demandes individuelles. L'idée est donc que les product owner cré des exemples types pour communiquer avec les équipes de dev. Dans le cadre d'un one man show ou d'une équipe restreinte, c'est moins utile par contre..

@teebo les PO peuvent aussi communiquer les retours en faisant une synthèse sans avoir besoin de donner un nom et une vie fictive à cette synthèse
Des mecanismes type "voter pour une issue" peut permettre aux devs de voir les feedbacks majoritaires avec une intervention mineure des PO

@davidbruant Oui, c'est vrai, dans le cas où l'on a une communauté d'utilisateurs "égaux". Dans le cas où les clients sont des sociétés, il y a beaucoup d'autres paramètres à prendre en compte.

Après, les personas sont une solution, mais en aucun cas une vraie innovation ou même indispensable...juste parfois utile pour raccourcir certaines conversations en donnant un "nom" à des catégories d'utilisateurs.

@davidbruant merci ! Du coup je suis plutôt d'accord avec le toot au dessus :)

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.