Fin 2017, y'a une idée qui a émergée dans ma tête et qui ne m'a pas quittée depuis

Imagine, une société où le consentement de chaque personne est respecté à chaque instant

Je ne sais pas si c'est une "bonne" ou une "mauvaise" idée, mais j'ai beaucoup appris de l'exploration de cette idée

Follow

Mon modèle pour penser les interactions humaines avec le prisme du consentement est le suivant :

À propos de "faire x", à un instant donné, Alice peut être dans l'un des 3 états :
1) consentement de "faire x"
2) pas consentement de "faire x"
3) ne sait pas

Cet état peut changer au cours du temps

De son côté, si Barbara regarde Alice, elle peut :
A) savoir qu'Alice consent
B) savoir qu'Alice ne consent pas
C) ne pas savoir

La situation 1-A est idéale pour faire des choses ensemble

Quand je suis concerné par "faire x", si la personne est dans 1, je vérifie régulièrement qu'elle y est toujours (parce que ça peut changer)
Je suis aussi prudent à ne pas passer à "faire y"

si la personne en face est dans 2, je la laisse tranquille

si la personne est dans 3, je lui laisse tout le temps et l'espace nécessaire pour prendre sa décision à *son* rythme (et pas au mien)

...enfin, je fais ce que je peux pour tendre vers ça

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.