Les licences logiciel copyleft (GPL, AGPL, etc.) ont été inventé avec une intention de "si tu utilises une version modifiée de mon code, je veux que tu distribues ta modification avec la même licence"

et le "je", c'était des personnes privilégiées qui s'adressaient à un "tu" entreprise privée capitaliste qui pourrait obtenir de la valeur avec le code sans rien redistribuer

mais la licence traite tout le monde pareil, donc le "tu", c'est aussi toutes les personnes moins privilégiées que le "je"

@davidbruant@eldritch je n’avais pas encore regardé cet angle, merci.

Ça ajoute des éléments pour le choix de CC0 ou de BSD (moi j'aime bien la BSD :p).

Et en grattant un coup, est-ce que les licences, c'est pas lié au droit ? Qui lui-même me semble très lié aux hommes cis blancs également non ?

@yaf
Oui
Je vois les licences comme un outil de défense dans un société hostile

En droit européen et US (et je crois le plus gros du reste du monde), quand tu produis quelque chose, tu possèdes le droit d'auteur (ou équivalent)
et ce droit te donne le droit exclusif de distribuer des copies (identiques ou modifiées)

ce qui veut dire que si une autre personne trouve ton code et souhaite le repartager, elle n'a pas le droit sans ton autorisation

(...)

@yaf
on pourrait se dire "bah c'est pas grave puisque je ne vais jamais utiliser mon droit d'auteur pour faire un procès à une personne qui copie mon code"

... mais la personne en face n'en sait rien
et même si elle demande et que tu dis que tu ne lui feras pas de procès, ptèt que tu changeras d'avis un jour
et donc elle prend un risque de procès un jour, ptèt, mais ptèt pas

(...)

@yaf Pour moi, la licence, c'est une manière de garantir une protection à l'autre, de lui garantir que je ne pourrais pas lui faire de procès

Pour moi, appliquer une licence open source, c'est renoncer au droit qui m'est fourni par le cadre légal de faire un procès aux personnes qui copient mon code

Follow

@yaf Je vois aussi le système de justice actuel comme un outil de maintien des privilèges, par défaut

Quand j'applique une licence open source, je renonce à certains droits que ce système me fournit
je renonce à certains privilèges (ici l'exclusivité de distribution de copies de ce que je produis)

@davidbruant Merci, c'est limpide :) Et je partage largement. Je me posais une question large sur le droit, mais c'est effectivement pas encore le moment de le faire disparaitre, autant s'en servir pour le mieux. (je ne sais pas si je suis clair, on pourra en discuter à l'occasion :p)

@yaf la représentation que j'ai de la loi, c'est que ça frappe plus souvent et plus fort sur les moins privilégié.e.s
et donc je trouve ça pertinent de connaitre pour à la fois ne pas utiliser moi-même la loi contre des personnes moins privilégiées et être prêt pour les aider à se défendre le jour où iels ont besoin de cette aide

la recherche sur travailler en collectif sans lien de subordination faisait partie de cette démarche

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.