Follow

Je me renseigne sur la transition énergétique
Ça se résume souvent, en gros, à remplacer les énergies fossiles par de l'électricité (et ça se finit en baston sur si le nucléaire devrait faire partie du mix et dans quelle proportion)
et la seule alternative, c'est la sobriété (consommer moins)

l'énergie n'est pensée que comme un truc que l'on souhaite "pilotable", c'est-à-dire qu'elle est toujours disponible quand on en a besoin

d'ailleurs, le terme "énergies renouvellables" signifie souvent "électricité venant de sources renouvellables (solaire, éolien, hydro-électrique, etc.)"

le présupposé, c'est que quand j'allume mon appareil (forcément électrique), ça doit marcher instantannément...
... sans que j'ai à me soucier de conditions extérieures

cette obsession à se séparer (!) du reste du monde non-humain

Ça me rappelle le discours super-raciste de Sarkozy à Dakar en 2007

> Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.

cette idée que l'être humain est meilleur quand il ne vit pas avec les saisons/la nature

évidemment, ça me rappelle aussi le chapitre de The Will to Change de bell hooks sur male integrity et ce réflexe masculin de tout séparer sans re-rassembler plus tard

Ça me rappelle l'infrastructure du web et même d'internet

si vous voyez ce message, c'est certainement parce que votre instance Mastodon est installée sur un serveur allumé et donc alimenté en électricité 24h/24 7j/7
de cette manière, peu importe l'heure où vous vous connectez, vous recevez les messages

~tous les sites web sont construits avec cette idée comme pré-supposé : l'électricité est un dû 100% du temps

Je connais un seul site web qui ne fonctionne pas avec ce pré-supposé :
solar.lowtechmagazine.com/fr/
(d'ailleurs, selon l'heure, ptèt que le site ne sera pas accessible ;-) )

Il est alimenté par un panneau solaire
quand il n'y a plus de soleil, une batterie prend le relais
quand la batterie est vide, le site est down jusqu'au retour du soleil

un indicateur sur le site permet de se rendre compte du niveau de la batterie du serveur

(je fais une petite branche ici pour indiquer que la disponibilité du site pourrait être améliorée avec un Service Worker qui rendrait le site accessible hors ligne après la première visite. Y'a pas les derniers contenus, mais au moins, on peut revisiter un contenu facilement avec un coût environnemental moindre que de redemander au serveur à chaque fois)

On peut utiliser le soleil aussi pour chauffer de l'eau en journée (sans électricité)

On peut utiliser le soleil (sans électricité) pour chauffer de la nourriture avec des miroirs

(en anglais ; CW : nourriture carnée)
youtube.com/watch?v=60TeDFriLy

mais ces usages demandent de se (re)connecter à autre chose que des considérations strictement humaines

je me demande ce que ça changerait dans les analyses d'arrêter de considérer que l'énergie doit absoluement être pilotable 100% du temps

et si on n'avait pas d'électricité 10 minutes par jour ? 1 heure ? qu'on pouvait choisir cette heure ou en être prévenu à l'avance ?
pas d'électricité pilotable un mois d'été dans l'année ?

@davidbruant tant que ça télécharge pas 400Mo sur mon disque dur comme Slack à chaque fois que j'ai le malheure de juste charger l'onglet…

@davidbruant Fil très intéressant, merci. On pourrait même dire qu'on devrait identifier ce qui ne peut pas se passer d'électricité constante, ou presque. Je pense principalement aux hôpitaux, mais y a peut-être d'autres trucs. Reste que la question que tu soulèves me semble essentielle. Aussi si on veut vraiment commencer à réfléchir à la sobriété d'ailleurs.

@im @davidbruant les banques et le cac 40 ne lâcheront jamais leur besoin de disponibilité 100% du temps 😩

@darckcrystale On est d'accord. Mais y a pas de transition énergétique au sein du capitalisme, à mon avis.

@davidbruant

@im @davidbruant

Pilotable c'est disponible quand on en a besoin, pas forcément quand on en a envie.
Mais oui l'essentiel de la réflexion est basée sur l'hypothèse du maintien des modes de fonctionnement actuels, ce qui peut avoir un certain sens quand la moindre proposition de changement sérieux, même à l'intérieur de ce cadre, déclenche un tir de barrage de réactions hostiles (cf Sandrine Rousseau, pourtant une réformiste timide, ou les lundis végétariens à la cantine).
1/2

@im @davidbruant

Quand au site web solaire, c'est quand même un gadget, même si comme démonstration c'est assez intéressant.

C'est un peu le risque que je vois à ces réflexions, de virer au gadget supplément d'âme pour bobos, quand les enjeux prioritaires ne sont pas adressés.

2/2

@lienrag oui, le spectacle technique est assez insignifiant
mais il vient mettre en lumière le déni de la question de l'énergie dans l'usage du numérique

le risque que tu décris existe
le risque que la majorité de la population reste dans le déni aussi

ya pleins de risques et aucune action seule n'est suffisante

@lienrag Les réactions actuelles ne peuvent pas être un argument, parce qu'il faut pouvoir construire des propositions démocratiquement, c'est-à-dire en augmentant significativement le degré de compétence de la population générale. Ce qui est très différent de l'opinion publique sondagière ou des micro-trottoirs des médias dominants.

@davidbruant

@im

Cela dépend pourquoi elles sont un argument.
Pour une réflexion de fond, en effet elles ne le peuvent.
Pour la communication grand public actuelle, que certains en tiennent compte est légitime.

@lienrag Ce qui est un cadre qui ne permet rien. On ne peut pas faire face aux catastrophes générées par le capitalisme et son système médiatique, sans changer de système de valeur et de modes de fonctionnement.

@lienrag @im @davidbruant
C'est culturel ou, si on veut, le culte de la richesse : en clair je paye donc je suis.
Et j'ai donc droit à tout, tout le temps.
Pas tout le temps ? Ok, tu me fais une réduc sur ma facture.

De manière amusante (!?) il y a des services que l'on paye plein pot et pour lesquels on accepte sans broncher une moindre qualité de service : téléphonie mobile, autoroute.
db

@davidbruant je pense que l'électricité "pilotable" à domicile c'est jouable à toute petite échelle. Si on a une consommation domicile très faible (pas d'électroménager, juste l'éclairage et un peu d'électronique) on tient sur une petite batterie qui se recharge quand le mini panneau solaire ou la mini éolienne produisent.

La question de la production d'énergie pilotable telle qu'elle est souvent discutée fait plutôt référence, je crois, aux besoins industriels. (1/2)

CAD aux usines qui ont besoin d'électricité quand leurs ouvriers sont là pour bosser (sans quoi ils seraient au chômage technique).

Et donc on pourrait déplacer le débat sur la capacité à prévoir la production électrique intermittente pour caler l'organisation du travail dessus. Quand on sait à l'avance qu'on n'aura pas de production électrique suffisante à un moment donné, on planifie autre chose pour les gens. (2/2)

@h30x oui exactement
considérer l'énergie comme évidemment pilotable, ça cache ces discussions

les humains ne sont pas pilotables (arrêts maladie, grève, démission, difficulté de recrutement, etc.) et toutes les entreprises trouvent des solutions

y'aurait rien de choquant à discuter la résilience face aux aléas de la production d'énergie

@davidbruant
La sobriété numérique a amené cette réflexion depuis un moment, mais pas d'évolution des comportements malheureusement, ni chez les pro ni chez les consommateurs finaux.

@davidbruant C’est à dire que tu proposes d’importer sur terre la façon de penser/vivre des marins qui, eux, savent qu’on n’a pas d’électricité 24/7 pour vivre. Ce serait un pas énorme dans la bonne direction !

@davidbruant alors oui et non. Il y a des trucs critiques où l'on ne peut pas se permettre d'avoir la moindre interruption: l'hôpital par exemple, ça m'embêterait par exemple de mourrir parce que je suis en soin intensif et qu'on arrête de faire fonctionner la machine qui me maintient en vie. Je trouve que c'est un gros retour en arrière
Le nucléaire es plutôt sûr, et est moins désastreux écologiquement qu'un barrage qui détruit des écosystèmes entiers pour faire un réservoir.
Et toute la filière nucléaire dégage moins de GES que toutes les autres filières (oui l'éolien et le solaire parviennent difficilement à atteindre un de si basses émissions, tout en ayant une efficacités moindre).
Si l'on veut attaquer le nucléaire, on peut lui reprocher ces points:

l'extraction d'uranite qui se fait dans des condition désastreuses (tant humaines qu'environnementales)
la gestion de déchets à longue durée de vie.

@davidbruant attention je n'emets pas de jugement de valeur ou quoi que ce soit ni ne dit que telle solution est meilleure qu'une autre. Seulement que ce n'est qu'une question de compromis et de choix à faire. Et que dans tous les cas c'est très compliqué d'imposer un mode de vie aux gens qu'ils ne sont pas prêts à accepter. Et que vouloir une solution à tout prix parce qu'elle parait mieux sur certains aspects sur lesquels on est plus sensible, c'est aussi se voiler la face sur d'autres pourtant tout aussi importants.

@stupeflo oui bonsoir, j'ai l'impression que tu surinterpretes mes propos
Je veux bien répondre à des questions si tu veux en poser

> Et que dans tous les cas c'est très compliqué d'imposer un mode de vie aux gens qu'ils ne sont pas prêts à accepter.

C'est littéralement ce qui a lieu en permanence, à chaque ajout de loi, décret, décision de justice
C'est pas très compliqué
Par contre, je trouve ça inacceptable, mais tant que la République Française sera une et indivisible, on aura pas mieux

@davidbruant je ne comprends pas trop le rapport avec la question du mlx énergétique.

@stupeflo je relis ta réponse et jy lis "Et que vouloir une solution à tout prix parce qu'elle parait mieux sur certains aspects"

Et je ne sais pas si on est en train d'avoir un dialogue

Qu'est-ce qui te fait penser que je "veux quelque chose à tout prix" ?

@davidbruant par là je veux bien dire "à vouloir imposer des choix sur la simple base d'une idéologie sans un minimum réflexion, on oublie de prendre en compte d'autres problématiques". Note: je ne t'accuse pas toi personellement, de faire ça.

@davidbruant parce que tu avais l'air de ne mentionner que les cotés négatifs du nucléaire tout en n'évoquant pas les cotés négatifs des énergies dites vertes.

@stupeflo yes, merci
ça confirme que tu surinterpètes mes propos
tu projettes des choses que je n'ai pas dites

je suis toujours ouvert à ce que tu poses des questions (tu n'en a posé aucune depuis que j'ai ouvert cette porte)

> ne mentionner que les cotés négatifs du nucléaire

après relecture j'ai mentionné très exactement 0 "côté négatif" au nucléaire
j'ai parlé uniquement du caractère pilotable de l'énergie
le nucléaire est pilotable... mais aussi les centrales à gaz, l'hydro-electrique...

@stupeflo mon propos, c'est que dans tous les débats que j'ai pu suivre sur l'énergie, la pilotabilité est vue comme un point positif indiscutable

et j'ai souhaité ouvrir la porte à rendre ce point discutable, comprendre d'où vient ce que certains considèrent comme une évidence
et dans la foulée, se poser la question de qu'est-ce que ça changerait dans le débat de la transition énrgétique si on ouvrait cette porte

je ne suis moi-même même pas fortement positionné sur ces questions

@davidbruant en effet, j'ai peut être surinterprété. Cependant une grosse part du mix énergétique fr est dédiée au nucléaire. Et le discours ambiant à ce propos est toujours exclusivement négatif dans certains milieux.
Mais mon argument principal reste tout de même qu'on ne peut pas se passer d'énergie pilotable parce que sans ça certains services critques ne peuvent plus fonctionner correctement.

@davidbruant ceci dit, ton point de vue sur le nucléaire m'intéresse.

Show newer

@vitria @davidbruant Attention aux zététiciens branche JMJ, bien alimentés par l'industrie du nuc... Décortiquez bien leur discours et leurs arguments avant de vous y fier entièrement...

@vitria oui, d'ailleurs, c'est après avoir regardé une de ses vidéos (entre autres) que j'ai écrit ce thread
(vidéo où il resume le rapport RTE récent. Le fait que l'électricité soit disponible est une contrainte que s'impose RTE)

@davidbruant l'usage un fil à linge plutôt qu'un sèche linge

Est un très bon exemple du non besoin d'électricité pour accomplir une tâche

En + de moins abîmer les vêtements et donc qu'ils durent + de temps
@davidbruant par contre chu pas persuadée que se passer d'électricité pour toutes les tâches où on peux s'en passer soit forcément pertinent

Par exemple la lecture sur liseuse* me semble bien + pertinente que sur papier
Pour tout un tas de raisons, notamment d'ergonomie (handicaps), de diffusion des savoir rapide et efficace (réseaux numériques, même pas forcément en ligne H24), et de reutilisabilité virtuellement infinie (même outil pour des milliards de pages lues)

* par contre il faudrait revoir les liseuses pour les rendre + solides, + ouvertes et bidouillables, et peut être encore moins énergivores

@oniricorpe @davidbruant

Je trouve aussi que c'est intéressant (si je puis me permettre d'ajouter mon grain de sel?) !

Il y avait un exemple dans un article de LOWTECH MAGAZINE disant que l'on utilise toujours autant de papier dans les administrations et bureaux aujourd'hui qu'avant le tout ordinateur (simplement parce que c'est bien plus maniable et pratique, que ça a énormément d'avantage organisationnels etc...).

Ce qui fait que la consommation électrique s'est déraisonnablement ajoutée à ces travaux, inutilement. Surtout lorsque l'on doit considérer que des opérations qui étaient mécaniques auparavant (machine à écrire par exemple) doivent être réadapté au moyens d'imprimantes (notamment).

S'ajoutais les comparaisons de durée de vie de matos plus lowtech (laptop ~10 ans max vs ~bokou pour les machines mécaniques) pour les administrations n'ayant pas besoin de plus etc... et on se rend vite compte de tout ce qui pourrait être sauvé par de simples restructuration des tâches.

@yaourtiere @davidbruant faut s'adapter aux usages ou en créer de nouveaux vraiment adaptés

quand on lit un bouquin, la majorité des gens n'ont pas besoin d'annoter, ou alors de juste surligner quelques phrases

une liseuse fait très bien ce taff actuellement

la liseuse comme outil de lecture d'un texte finalisé est très bien, à mon sens

@oniricorpe @davidbruant Je suis tout à fait d'accord ! Mon point était sur l'usage pratique du papier pour du travail à proprement parlé bien plus que pour de la lecture simple.

@oniricorpe
> par contre chu pas persuadée que se passer d'électricité pour toutes les tâches où on peux s'en passer soit forcément pertinent

Yes, je suis d'accord, ce n'est pas ce que j'ai proposé ;-)
(D'ailleurs, j'ai rien vraiment proposé, j'ai surtout essayé de mettre en lumière un angle mort et j'ai jeté 2-3 idées à l'arrache à la fin pour ouvrir l'imaginaire. Mais aucune prétention d'avoir toutes les réponses)

@davidbruant je ne retrouve pu le post fédi associé, mais j'avais écrit ça comme proposition pour les accès internet (fibre) et d'hébergement informatique mutualisés à l'échelle d'un quartier :

https://twitter.com/OniriCorpe/status/1420883186230435846

@davidbruant
Partagez-c'est-sympa a fait une vidéo qui parlait de ca, en se projetant en 2030.

@davidbruant franchement je rêve d'avoir un chauffage et un four solaire, c'est trop stylé

@davidbruant
Tout comme la vente par appartement rapporte davantage que de vendre en un seul lot.
db

@davidbruant
Il y a une raison toute simple à un tel discours et, plus généralement, à une telle position : le renversement de la dépendance.
Si l'homme vit au rythme de la Nature il ne dépend que d'elle. Et la Nature est ... dure mais généreuse.
Si l'homme s'affranchit de la Nature il le fait au prix de sa propre hypothèque par un autre homme et il y a peu de chance que ce dernier soit généreux.
Ainsi va l'intermédiation qui rapporte énormément à ... l'intermédiaire.
db

@davidbruant Et tout ça est d’autant plus favorisé par une société qui est essentiellement tertiarisée.
Il est plus difficile de se séparer du reste du « monde non-humain » qu’on n’a, de fait, que des rapports très indirect avec ce reste du monde.

@davidbruant
L'électricité est devenue, au fil du temps, une ressource considérée comme devant être pilotable par nécessité : en tant que ressource essentielle (au fonctionnement de la société [d'aucuns diront au contrôle de la société => sans électricité, pas de caméra, pas de barrière de péage, etc] ) il est nécessaire de savoir où on va et de planifier.
L'Internet est pilotable par exemple.
db

@davidbruant pas que. Regarde du côté de Cuba pour voir à quoi ça peut ressembler ...

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.