[ANNONCE IMPORTANTE]

Ces dernières semaines, depuis un peu avant la Pride, jusqu’à maintenant, énormément de gens sont passés au manoir, et ce fut très épuisant. Trop.

Ça nous a couté pas mal d’argent, nous a couté énormément d’énergie d’entretenir la maison. Rien de personnel, mais énormément de trucs nous ont dérangé·e·s:

– La participation à la cuisine, à la vaisselle, au vidage des poubelles, au rangement des trucs frais dans le frigo, au nettoyage de la maison, aux courses ou financièrement est très inégale. Pour les gens qui passent peu ça va, pour les autres tout gérer (faire de la vaisselle constamment pendant trois semaines ou manquer de bouffe, car les gens font pas gaffe à rationner et on est les seul·e·s à en apporter) n’est plus possible.

– Les gens qui passent doivent faire plus attention à l’énergie mentale des autres. On est déjà 5 collocs à inviter des potes de temps en temps et donc y a très souvent des gens qui passent. Rester plus longtemps que prévu, rester dans la chambre des gens quand iels sont fatigué·e·s et y sont allé·e·s pour s’isoler, parler sans faire attention si la personne en a marre, etc.: tout ça réuni ça fait beaucoup.

Follow

On en veut à personne mais va falloir faire des efforts pour prévenir quand vous venez et repartez et respecter ça (déjà qu’entre nous c’est pas simple de savoir qui vient ou pas), faire sa part du taf d’entretien pour pas que la majorité retombe sur nous, et faire plus attention à notre disponibilité mentale, etc. — les gens reconnaitront comme des grands sur ce qu’ils font bien ou ce qu’ils doivent améliorer.

À chacun selon ses moyens tout ça.

@melunaka
Je me permet de rajouter que ca nous fait vraiment plaisir que la maison soit chaleureuse et que les gens s'y sentent à l'aise, mais ça devient vite compliqué quand nous sommes dépassé.e.s, en plus d'être un peu dur à formuler sur l'instant ou que ça relève de petits détails.

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.