Il y a des gens queers à Rennes qui veulent voir avec moi ce soir ou demain soir ?

Coming out trans 

J'ai écrit mes lettres de co à ma famille et pouf le lendemain plus du tout envie de les envoyer
Plutôt envie de rien dire et faire comme si de rien n'était en mode "how would they know?"

J'aimerais vraiment discuter de ça ici :
parmi les gens critiques du capitalisme, de la méritocratie, etc. c'est courant de critiquer le .
Plus largement, c'est très répandu et considéré normal de détester le lundi, par ex.

Pourtant quand on ne travaille pas ou peu, il reste toujours cette injonction à mal le vivre. Travailler peu sans en être stressé ou culpabilisé c'est choquant.

Cela même dans le cas où le fait que X travaille peu n'a aucun impact sur les autres : pas d'aides de l'État, pas de charge de travail supplémentaire en conséquence.
C'est pas juste être envieux ou trouver ça injuste, on comprend que certains gens (qui pourraient très bien travailler) ne travaillent pas, ok... mais ils doivent en avoir honte au moins !

Un exemple : j'ai dessiné mon quotidien et on voit/peut comprendre que je prends des pauses café et que j'allume mon ordi de travail à 10h. On m'a dit de ne pas le montrer parce que ça donnait l'impression que je travaillais peu. À quel point donner cette impression est si horrible ?

C'est totalement dissonant parce qu'en parallèle c'est les mêmes personnes qui se plaignent de travailler, qui parlent de l'aliénation du travail, qui disent : ce serait tellement génial de travailler peu !
Mais quand ils voient des gens le faire :

Les qu'on voit partout c'est de peu travailler (pour ça d'ailleurs on conseille d'exploiter le travail d'autrui) mais quand des gens travaillent peu (d'ailleurs sans exploiter personne) c'est vu comme un échec et non une réussite, et même une sortie de déficience morale...

Vous en pensez quoi ? Je suis déboussolé. Ces gens parlent du droit à la paresse, du refus de parvenir, mais tout ça c'est juste dit ironiquement ? Moi j'ai pris ça au sérieux :blob_cat_surprised: :blob_cat_oh_no:

Pourquoi les lycéens sont plus grands que moi e.e

Pourquoi les LYCÉENNES sont plus grandes que moi T.T

Moi sur mon téléphone avec un énorme sourire dans la rue

Les gens : oh, ça reçoit des messages de l'être aimé, iel s'appellent comment ?
Moi : iel s'appelle T.

On commence à avoir aussi des relations entre les pilotes même si c'est pas clair pourquoi ils se battent entre eux ? C'est marrant de voir l'estime immédiate et la communication entre Quatre et Trowa et d'un autre côté le pauvre Duo qui doit se fader Heero.

Heero : se remet en place un os brisé à la main et se fait une attelle avec une clé à molette.
Duo : wtf man, that's so gross.

Show thread

suite
Épisode 3 : Heero tente aussi de se suicider dans cet épisode.

L'anime alterne entre des moments très bien pensés comme l'alliance difficile entre l'Alliance et les Specials et les forces derrière Treize, et des moments wtf où n'importe qui peut rentrer dans des bases militaires et visiter des espions en train de se faire interroger et où Heero est si fort qu'il est capable de modifier ses ondes cérébrales pour faire croire aux moniteurs qu'il est dans le coma.

Show thread

Je cherche des recos de à acheter à Rennes ou en ligne pour apaiser des douleurs menstruelles
Merci de votre aide :blob_cat_peek_owo:

Épisodes vus : 2
Épisodes où Heero tente de se suicider : 2
Épisodes où Heero essaie de tuer Relena : 2

Show thread

Heero, sur son chemin de se faire exploser avec les torpilles : c'est fini. Mission : achevée.

Mais d'où ta mission c'était de mourir en détruisant 2 gundams sur 5 dès ton arrivée sur Terre??

Duo, constatant un truc technique : merde, ce type était le pilote du gundam *regarde Heero en contrebas qui flotte misérablement dans les débris*

Show thread

Heero : mon gundam est récupéré par l'Alliance, je dois le détruire pour protéger le secret de sa technologie
Duo : ah non tiens j'ai récupéré ton gundam avec le mien il a pas un pet'
Heero : bonne idée détruisons les deux *lance les torpilles*
Duo : :blob_fucking_weird_cat: :blob_fucking_weird_cat: :blob_fucking_weird_cat:

Show thread

Je vous rassure il ne l'atteint pas car Duo lui tire dessus à ce moment-là car il a vu un type tenter de tirer dans la tête d'une meuf. Il se fait ensuite bolosse par Relena qui tente de protéger Heero (qui vient donc à nouveau d'essayer de la tuer).
Duo : :blob_disapproval:

Show thread

Épisode 2
Heero : *est en train de voler des torpilles explosives dans un port militaire*
Relena : (vu qu'apparemment n'importe qui tente dans ce lieu secret défense) que fais-tu ? Qui es-tu ? Ce sont des torpilles ? Réponds-moi Heero ! (vrai dialogue)
Heero: Relena ...
Relena: Heero...
Heero: *sort un flingue* tu en sais trop, bye bye Relena ! *appuie sur la gâchette*

Show thread

Je me refais les gundam wing
Épisode 1

Heero : je te tuerai
Relena : mmh quel homme mystérieux

J'ai vu quelqu'un dire au premier degré "anarcho- libéralisme" et comme il a pas vu ma grimace je dépose cette plainte ici

Moi : ouais Rennes pas ouf envie de changer
Après 2 jours à Paris : non mais Rennes c'est génial

Pourquoi ça m'énerve tellement les gens qui grillent les files d'attente mais je dis quand même rien ?

Quand le truc était encore à Wuhan des gens étaient contaminés en empruntant des ascenseurs que des personnes contagieuses avaient pris plusieurs minutes avant mais bon

Show thread
Show older
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.