Pourquoi dire que 71 % des émissions de gaz à effet de serre sont produites par 100 entreprises n’a absolument aucun sens.

twitter.com/MathildeMillat/sta

Cet argument m’énerve excessivement parce qu’à chaque fois qu’on parle de changer quelque chose pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, il y a toujours quelq’un·e pour dire que ce n’est pas la peine, que la pollution vient vraiment de ces cents entreprises.
Ce sont les entreprises qui exploitent et vendent des énergies fossiles. Celles-ci sont ensuite consommées par *tout le monde*.

Le problème au fond ce n’est pas Total. Le problème c’est que notre organisation sociale repose sur la consommation d’énergies fossiles.
On a besoin de politiques qui rompent notre dépendance à ces énergies et réduisent les émissions de gaz à effet de serre en général.

Total est une partie du problème. Les constructeurs automobiles sont une partie du problème. Les avions sont une partie du problème. Les milliers de chaudières au fuel sont une partie du problème. Les fours à gaz sont une partie du problème. Les autoroutes sont une partie du problème.
Tout ce qui est fabriqué, vendu, utilisé qui repose sur les énergies fossiles est une partie du problème.

De manière générale, cette tendance qu’on rencontre chez certaines personnes à gauche de faire peser la charge du réchauffement climatique sur les entreprises m’énerve. Je déteste le concept d’entreprise, mais le présenter comme ça c’est vraiment faire comme si ces entreprises polluaient dans le vide. Non, aucune entreprise n’a de machine à pollution qui ne ferait rien d’autre que produire des gaz à effet de serre et des gros billets.

Follow

@Sylvhem Objection! Les boites de cryptomonaie particuliarement les mineurs

@sieri À l’exception des cryptomonnaies oui ^^.

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.