La VIOLENCE c’est travailler 40 ans pour des salaires misĂ©rables, et s’estimer heureux de pouvoir prendre sa retraite.
La VIOLENCE ce sont les obligations d’État,
les fonds de pension volés et la fraude des marchés boursiers [...]
La VIOLENCE c’est le chîmage, le temps partiel [...]
La VIOLENCE ce sont les accidents de travail [...]
La VIOLENCE c’est se rendre malade de travailler si dur - 1/3

La VIOLENCE c’est consommer des psychotropes et des vitamines pour pouvoir supporter des heures de travail Ă©puisantes. La VIOLENCE c’est travailler pour de l’argent afin d’acheter les mĂ©dicaments nĂ©cessaires pour maintenir ta capacitĂ© de travail - 2/3

Follow

La VIOLENCE c’est mourir sur des lits prĂ©fabriquĂ©s dans des hĂŽpitaux horribles [
]
Des prolétaires, en direct du quartier général occupé de la Confédération générale des travailleurs grecs, AthÚnes, décembre 2008[1]

Les Black Blocs : la liberté et l'égalité se manifestent - Francis Dupuis-Déri - 3/3

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, fĂ©ministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous ĂȘtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.