Deadname, ça veut dire que tu déclares mort le prénom qui a été choisi pour toi.
Avec une histoire, des élans, des compromis, une grossesse, un accouchement, une rencontre.
Deadname, c'est tuer l'endroit d'où tu viens.

A part ça, ça va, vous?

@sue
Faire ses propres choix de vie, ça veux dire que tu déclare mort la voie qui t'as été imposée.

Avec la pression parentale, les violences de l'entourage, l'idée de courber l'échine car tu dois être la poupée que tes parents ont décidé de créer.
Faire ses propres choix c'est tuer l'objectification des enfants par les parents.

À part ça, ça va, vous ?

@vitria et la violence familiale subie par ma bourgeoise de gamine entretenue et entourée, je me marre pour mon cas perso.

@sue
C'est vrai que pour la majorité des parents faire à peine plus que le minimum légal (je ne parles même pas du minimum moral) c'est déjà le bout du monde et de l'indécence :')

@vitria je suppose que tu ne parles pas de moi, on est bien au-delà de ça en soins et en attentions.
Exprimer sa contrariété ne veut pas dire abandonner ou violenter son enfant.

@sue
Peut-être mais vous comprenez que vous n'exprimez pas que votre contrariété, cette contrariété est politisée si non vous ne vous seriez pas retrouvée sur Mediapart.

De plus, parfois exprimer sa contrariété peux être une façon de violenter autrui. Surtout quand autrui est en situation de dépendance.

1/2

Follow

@sue
Je connaît beaucoup trop de proches qui ont des parents avec des discours proches du votre et qui n'ont qu'une peur : se faire renier, être victimæ de chantage, devoir tourner le dos à des personnes qu'iels aiment.
2/2

@vitria la daronne contrariée comme figure politique ça me plaît bien. J'ai choisi cette position par rapport à la daronne qui s'en fout et rejette son môme.
Et ce qu'a écrit Mediapart est plutôt drôle, tellement c'est éloigné de la vérité.

transphobie 

@sue @vitria Il suffit d’aller sur le site de l’observatoire de la petite sirène pour voir que c’est loin d’être exagéré. Il y est par exemple assumé qu’il ne faut pas respecter prénom ou pronom que l’enfant préfère, référence à «l’expérience de vie réelle» dont je n’ai pas besoin d’expliquer le danger j’espère, ou encore parler d’opération «mutilantes». Sans parler des infos biaisées (certains risques de l’estrogène relevés ne sont valables que pour la prise orale).

Sign in to participate in the conversation
Eldritch Café

Une instance se voulant accueillante pour les personnes queers, féministes et anarchistes ainsi que pour leurs sympathisant·e·s. Nous sommes principalement francophones, mais vous êtes les bienvenu·e·s quelle que soit votre langue.

A welcoming instance for queer, feminist and anarchist people as well as their sympathizers. We are mainly French-speaking people, but you are welcome whatever your language might be.